RD CongoBurundi • Cameroun • TchadFrance
Logo xavériens

Contact

Fonction:
Missionnaires Xavériens
1, Avenue J.R.R.
Bujumbura
Burundi
22250896

Formulaire de Contact

Envoyer un e-mail
(facultatif)

Informations diverses

Un terre arrosée de sang

A partir du 1960 les Xavériens travaillent dans une troisième mission en Afrique: le Burundi. C'est un pays situé au coeur de l'Afrique. Le Burundi a été tristement célèbre, dans un passe récent, à cause des troubles politiques et ethniques qui le secouent depuis une vingtaine années.

C'est en 1879, avec l'arrivée de quelques Pères Blancs qu'initia l'évangélisation de cette terre. Leurs efforts furent vite couronnés de succès et les communautés chrétiennes se multiplièrent. Aujourd'hui, l'Église du Burundi est bien implantée et peut compter sur un grand nombre de prêtres et de religieuses autochtones, pour le ministère et l'évangélisation. Les Xavériens ont répondu à l'appel des évêques du Burundi, en quête de missionnaires pour les nombreuses communautés sans pasteurs et pour la formation des jeunes.

Leur travail apostolique en équipes, avec les prêtres, les religieuses et les laïcs, fut immédiatement apprécié, ainsi que leur sens de l'organisation des activités sociales et leur esprit de recherche pour une pastorale de terrain en faveur de l'approche des personnes. Le travail apostolique, étendu aux "collines" (auparavant la mission ouvrait uniquement dans les centres de la mission), les visites régulières aux communautés, l'organisation des mouvements chrétiens à tous les niveaux, les oeuvres de charité, ont fait du Burundi une Église solide et vivante. À la suite du coup d'état de 1976, l'Eglise de ce pays et les Xavériens traversèrent une période difficile. Des obstacles s'opposèrent à l'œuvre apostolique des missionnaires, entravèrent alors la liberté d'action de l'Eglise. On en arriva à l'expulsion de presque tous les missionnaires, à l'emprisonnement et à la mise à mort des chrétiens les plus engagés. Tout récemment, les Xavériens ont renforcé leur présence et ont ouvert un centre de formation pour les jeunes à la périphérie de la capitale.

En raison des combats sanglants qui voient s'affronter les groupes ethniques, et qui se répètent d'une manière tragique, l'Eglise est appelée, aujourd'hui, à une oeuvre patiente de réconciliation. Nous souhaitons que cette terre, arrosée du sang d'un grand nombre de ses fils, retrouve une vie chrétienne authentique dans un climat de paix.

Nous sommes une famille

au service de l’évangélisation