RD CongoBurundi • Cameroun • TchadFrance
Logo xavériens

Contact

Fonction:
Missionários Xaverianos
Tv. Pedro Albuquerque 54
Belém
Parà
66020-180
Brasil
091/32250460

Formulaire de Contact

Envoyer un e-mail
(facultatif)

Informations diverses

Annoncer le Christ aux plus pauvres

C’est en l'an 1500, avec les Portugais sous la conduite de Pedro Alvares Cabral, que débarquent aussi les premiers missionnaires franciscains. Ces premiers essais d'évangélisation furent pratiquement compromis par le contre témoignage et la cupidité des colonisateurs. Dans la deuxième moitié du XVI siècle, le Portugal, s'assura la prise de possession de cet immense territoire, tenta de réduire en esclavage les « Indios », pour les faire travailler dans les plantations de canne à sucre. Entre temps, les Jésuites (1549), les Carmes, les Augustins et d'autres religieux s'étaient implantés au Brésil (1590 1600).

Les Portugais et les Espagnols, à la recherche de l’El Dorado, atteignirent la région de l'Amazonie où, au lieu de routes pavées d'or, ils rencontrèrent une forêt immense et une masse énorme d'eau: le Rio des Amazones grossi de dizaines d'affluents. C'est sur les rives de ces fleuves que les Xavériens arrivèrent en 1961, en provenance du Sud Brésil pour prendre en charge la Prélature d'Abaeté do Tocantins, confiée à un évêque xavérien.

Postérieurement, lui a succédé, à la tête de cette Église, érigée en diocèse, Mgr Angelo Frosi, lui aussi, Xavérien. Les Xavériens de cette région de l'Amazonie, loin de s'arrêter à ce diocèse qui leur était confié, sensibles aux appels de l'Esprit et aux urgences de l'Église brésilienne, se mirent au service du diocèse de Belém et de la Prélature du Xingu. A Belém ils se dévouent dans les quartiers populeux de la périphérie ainsi qua la formation du laïcat engagé dans les divers secteurs de la pastorale. Au Xingu ils oeuvrent parmi tous ceux qui viennent de tous les coins du Brésil à la recherche de terre et d'un futur meilleur.

Dans cette ambiance de luttes et de violence, les Xavériens sont aux côtés des Indios, des sans toit, des mineurs, des enfants, des vieillards et des malades, c'est à dire, des plus faibles et des plus abandonnés.

Aujourd'hui, les Missionnaires xavériens travaillent à la création de conditions favorables à l'autonomie et à la croissance de l'Église locale, par la formation chrétienne de base, et la préparation de responsables de communautés. Conscients des graves problèmes religieux et sociaux existants, les Xavériens s'engagent dans l'annonce incarnée de l'Évangile par le témoignage de vie et par la défense des droits humains des classes sociales les plus exploitées et les plus abandonnées.

Nous sommes une famille

au service de l’évangélisation